L’archeoscope du mont Saint Michel

Vingt minutes de show vous transporteront à travers l’histoire, de la création géologique à celle du Saint Michel que nous connaissons.

 

puce_triangle_vert  CONCEPT


La salle est divisée en deux. Un coté gradin pour les spectateurs, l’autre pour un grand bassin d’eau, représentant la baie et d’où sortira, au moment adéquat, une grande maquette du mont. Au fond, derrière le bassin, un écran de rétro-projection de 8m par 3m a été équipé de 2 projecteurs HD. Devant le bassin un écran motorisé en tulle de 3 m sert à créer un effet pendant quelques minutes, avec un autre vidéoprojecteur.

 

puce_triangle_vert  INTERVENANTS


Conçue par Yves Devraine au début des années 1990, avec Marc Yreux qui est toujours aujourd’hui responsable du site, l’Archéoscope du Mont Saint Michel avait besoin d’une rénovation technique. Il fonctionnait depuis son ouverture avec du cinéma 35 mm et des projections diapo, qui devenaient difficile à maintenir. Le passage au numérique devenait incontournable.

 

puce_triangle_vert  TECHNIQUE


Le nouveau show est composé de vidéo 4 K (transfert du film 35mm avec séquence en hélicoptère réalisée par Patrice Garlot), d’images fixes (photos, reproduction de gravures, graphisme), de son (8 pistes) et de nombreux effets lumière, fumée, et d’effets mécaniques impressionnants (ouverture de rochers pour révéler le grand écran, émergence du mont Saint Michel …).

Mr Ireux a fait appel à Multiconcept pour l’intégration, l’audio et la projection et à VIDEMUS pour la mise en place d’un système de serveur numérique et la programmation. Les objectifs étaient d’obtenir à la fois une excellente qualité d’image et de son, une fiabilité d’exploitation à toute épreuve (plusieurs dizaines de millier de spectateurs par an) et une grande simplicité d’exploitation. Le tout devait se faire en moins de 3 semaines, pendant la période creuse de début janvier 2010.

Les anciens projecteurs Simda et le projecteur 35 mm ont donc laissé la place à un système WATCHOUT avec 3 serveurs Mono flux, 3 projecteurs Projection Design F22, SXGA+ de 3000 lumens et un show contrôleur MEDIALON Manager V5.
Les 2 projecteurs de l’écran principal sont calés en softedge, permettant une image de 2660 pixels de base sans aucun raccord visible grâce à la fonction de warping du Watchout

Le MEDIALON Manager permet de gérer l’exploitation, de la mise en route à l’extinction des équipements, en permettant un suivi précis des séances et de tous les évènements d’exploitation. Un fichier « log » trace tous les événements. Un système d’accès distant sécurisé (via VPN) permet d’effectuer une télémaintenance et un support des exploitants, si nécessaire.
Coté médias, les diapositives ont été scannées en 5000 pixels de base. Le film 35 mm a été numérisé en 4K (4000 x 2400 pixels) par Scanlab.

VIDEMUS a ensuite retraité ces sources pour les intégrer au WATCHOUT dans le format d’exploitation. Après vingt années d’argentique, l’Archéoscope a franchi le pas vers le numérique sans encombre. Ivan, qui en a la charge opérationnelle est rassuré, le système est fiable et la qualité est fidèle au concept initial.

 


«


Top